Debatsante

La liberté de la presse médicale...

La liberté de la presse médicale...
 
Eh oui, comme chacun sait, la presse est libre de dire se quelle veut...nous sommes aujourd'hui dans un pays ou les idées de tous & toutes sont écrites librement...!!  C'est se qu'on appelle la liberté d'expression...Si ça n'était pas le cas, ça se saurait, les médias en parlerait quand même...on serait alors influencé et donc manipulé...c'est pas possible, pas moi...!!?! Les magazines dans les kiosques ne sont tout de même pas cibler dans un sens...??!!? Cependant, si on zoom un peu, il semblerait que tout n'est peut-être pas rose...!! Mince alors, on nous aurait pas encore menti à l'insu de notre plein grès...???!!
 
Pour citer un exemple, vous avez un petit magazine presque inconnu du public et lu par simplement 70000 adhérants et écrit par des médecins et journalistes...ils ne pouvaient quand même pas dire des choses à l'encontre des labos quand même...parce qu'autrement, il faut assumer ces actes...!!?! Voir article ci-dessous pour info:
 
"28 Juillet 2006
Quand la presse « censure » la presse
Pour la 4e fois consécutive, la CPPAP refuse d’accorder son numéro au bimensuel "Pratiques de Santé". Une façon indirecte de "censurer" un média différent qui parle des médecines alternatives..."
 
 
On ne peut pas être vraiment étonné de ceci lorsque des personnes du milieu énoncent ceci:
 
Pr Jean-Paul Giroud, pharmacologue clinicien à l’hôpital Saint-Antoine et membre de l’Académie de médecine : " La France est le pays d’Europe où la formation des médecins sur le médicament est la plus faible. La formation de nos médecins sur les médicaments se limite à 40% des molécules estimées essentielles. Faute de meilleures sources, nos praticiens s’en remettent le plus souvent à leur seule bible, le fameux Vidal. Or, l’ouvrage est financé exclusivement par les laboratoires".
 
Jean de Kervasdoué, économiste de la santé : "L’industrie pharmaceutique dépense en France plus de 20 000 € par an et par médecin".
 
Antoine Vial, expert en santé publique : "La partialité de l’information médicale, des experts, de certains médecins et de la plupart des journalistes scientifiques continue de faire le jeu des industriels aux dépens des malades".
 
--> "En France, le patron de Sanofi-Synthélabo, Jean-François Dehecq, est l’ami intime du président Chirac. L’actuel directeur de cabinet du ministre de la Santé, Louis-Charles Viossat, est, lui, l’ancien directeur des affaires réglementaires du groupe Lilly en France. Et son remplaçant à la tête du laboratoire, Michaël Danon, fut, tour à tour, conseiller technique de Martine Aubry, directeur adjoint de l’Agence régionale d’hospitalisation du Nord-Pas-de-Calais puis secrétaire général de l’agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé..."
 
Et voir lien suivant pour détails complet://www.stopvivisection.info/article.php3?id_article=78
 
 
Et le lien concernant le contenu des médias & les manipulations que nous pouvons subir avec l'analyse de Sylvain TIMSIT: //www.syti.net/JTContents.html ou //www.syti.net/Manipulations.html
 
Je précise que vous avez de nombreux autres infos sur le sujet sur bien d'autres sites, livres...
 
a+
seb


17/09/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres